« Trop classe », l’école vu par une directrice de Seine-Saint-Denis.

« Trop classe », l’école vu par une directrice de Seine-Saint-Denis.

« De Zébulon à Zyed et Bouna, sans oublier Albertine et Mélisa, N’Gwouhouno ou Yvette… du syndicat à la pédagogie de la « gaufre », des Roms à la maman sur le toit, Véronique Decker éclaire par petites touches le quotidien d’une école de « banlieue ». Au fil de ses billets, il est question de pédagogie, de luttes syndicales, de travail en équipe, mais surtout des élèves, des familles, des petits riens, des grandes solidarités qui font de la pédagogie un sport de combat… social. De l’autre côté du périph. Trop classe ! »

Scroll Up