Communiqué de presse, Bondy, le 03/10/2019

La FCPE 93 s’associe aux hommages rendus à Christine Renon ce jeudi 3 octobre et par là, à un métier dont les échecs et les succès sont rarement mesurés à l’aune de la complexité de son exercice et des missions accomplies. Bien des écoles ont plus d’élèves que certains collèges sans qu’il vienne à l’esprit de qui que ce soit de confier une classe à un principal ou de laisser sans secrétariat ni gestionnaire.

Pourquoi faudrait-il qu’il en soit autrement pour les directeur(trice)s d’école ? A l’école aussi, tous les acteurs doivent pouvoir jouer pleinement leur rôle sans les cumuler à l’excès par la force des choses.

Les parents demandent déjà depuis longtemps que les directeurs aient un statut à part entière. Une décharge de cours à 100% ne serait que l’une des conditions du succès. Il faudra y ajouter une réflexion sur la place du directeur(trice) au sein de la communauté éducative, une formation mieux adapté tout au long de la carrière que l’actuelle ainsi qu’un soutien administratif au quotidien.

Directeur (trice) c’est un métier pas une casquette.

Défiler vers le haut