Note du conseil scientifique de la FCPE

Cette note traite de la manière dont le système éducatif tente de remédier aux difficultés d’apprentissage des élèves. De nombreux dispositifs et aides spécialisées ont vu le jour, avec des résultats, semble-t-il, globalement décevants. Sans compter l’observation d’un certain nombre d’effets pervers : stigmatisation des élèves inscrits dans un dispositif d’aide, empiètement sur le temps scolaire, externalisation de l’aide posant la question de la cohérence pédagogique avec ce qui est fait en classe. Les chercheurs, ces dernières années, ont tenté de progresser dans la connaissance de ce que pourraient être des aides efficaces, et il en ressort que les progrès des élèves en difficulté sont plus sensibles à l’aide qu’ils reçoivent en classe avec leur enseignant qu’à une aide plus externalisée.

Défiler vers le haut