Les heures de cours perdues chaque année par nos enfants en Seine-Saint-Denis sont en tête des préoccupations de la FCPE qui multiplie les actions pour faire réagir pouvoirs publics, députés et sénateurs. De rassemblements en interpellations du recteur, de nos élus jusqu’aux actions en justice, les parents que nous sommes commencent à se faire entendre mais encore bien trop lentement.

Ce lundi Louise Tourret accueille Alixe Rivière, co-présidente de la FCPE 93, dans son émission Être et savoir, son magazine hebdomadaire dédié aux questions qui ont trait à l’éducation et à la transmission des savoirs sous toutes ses formes. L’occasion pour notre fédération de donner de la voix au profit de nos enfants et de l’ambition légitime que nous avons pour eux : recevoir une éducation complète.

Nos enfants perdent en moyenne une année de cours en Seine-Saint-Denis, sans compter les effets de la crise sanitaire. Soyez nombreux à soutenir nos actions en suivant l’émission lundi.

Nos enfants sont l’avenir de tous. Ne ratons pas une minute pour leur redonner leurs heures.

Défiler vers le haut