alors que l’argent manque terriblement dans nos établissements scolaires publics, absences de professeurs, de médecins, d’infirmières, d’assistantes scolaires, d’AESH, un bâti scolaire dégradé au point de mettre des élèves en difficultés d’apprentissage lors de période de grands froids, l’Etat et les collectivités territoriales financent l’enseignement privé, en particulier confessionnel, alors que la France se dit être un pays laïque. Ces établissements ont donc en plus de l’argent de leurs parents d’élèves, de multiples financements, ce qui crée un système d’éducation à double vitesse, creusant les inégalités entre enfants des écoles privées et publiques.

https://fb.watch/hwFpWiL_b8/