Plus de 200 élèves redoublants sans affectation : les services académiques dépassés.

Communiqué de presse, Bondy, 09/12/2019

Rater le bac est déjà une épreuve difficile. Avoir à se battre pour le repasser est inadmissible. La FCPE de Seine Saint Denis s’insurge de voir des dizaines de candidats au baccalauréat 2019 laissés de côtés par les autorités académiques sans aucune possibilité de réinscription dans un lycée.

Elle constate avec effarement que ces élèves en dépit de leur ténacité et de celles de leur famille, ont dû se livrer à un parcours du combattant à peine perdue. Au mieux ceux qui ont pu bénéficier de l’aide bienveillante de leur lycée d’origine ont pu s’inscrire au bac en candidat libre. Pour certains les méandres de l’institution les laissent totalement démunis.

Elle s’étonne qu’alerté par ses soins sur de telles situations, le directeur des services académiques lui ait annoncée dans un courrier en date du 28 novembre que l’ensemble des élèves dont elle avait signalé les situations recevrait désormais une affectation quand cette dernière s’est révélée être une prise en charge par la MLDS (Mission de lutte contre le décrochage scolaire).

Elle rappelle que ces élèves ne sont pas des décrocheurs mais des élèves en recherche d’une affectation classique. Elle s’interroge sur se détournement de la MDLS au détriment d’enfants qui en ont réellement besoin alors que non seulement aucun moyen supplémentaire ne lui est accordé mais sont au contraire en baisse.

Elle appelle tous les parents dont les enfants seraient dans cette situation à la contacter : contact@fcpe93.fr pour être accompagné dans leurs recours.

Elle demande au rectorat de faire le nécessaire pour que ces élèves retrouvent un lycée d’ici à la fin décembre pour leur donner une chance de réussir leur bac.

Ces élèves sont motivés. Ils croient encore en la vertu de l’école de la République. La FCPE en appelle au rectorat et aux services de l’inspection académique pour qu’ils ne fassent pas d’eux de vrais décrocheurs, justifiant alors  a posteriori l’intervention de la MDLS.


Anne PIETER et Alixe RIVIERE, co-présidentes de la FCPE 93
Contacts : 0623767427 / 0670298953

Défiler vers le haut